Dans le rapport annuel ONU FEMMES 2010-2011, il est dit « A la mi-2011, seulement 28 pays pouvaient revendiquer d’avoir atteint ou dépassé le seuil critique de représentation de 30% de femmes parlementaires et seules 19 femmes étaient aux manettes de leurs pays, en tant que Chefs d’Etat ou de gouvernement. » Il est donc plus que jamais important de donner une position décisionnelle aux femmes en politique.

 

Jeunes femmes : « Crédit photo : Etienne (Billy) TSHISHIMBI ».
Jeunes femmes : « Crédit photo : Etienne (Billy) TSHISHIMBI ».ent aux manettes de leurs pays, en tant que Chefs d’Etat ou de gouvernement. » Il est donc plus que jamais important de donner une position décisionnelle aux femmes en politique.

 

Dans la Déclaration de Kinshasa, l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) a donné des messages forts à combattre toutes les formes de discrimination et de violence faites aux femmes et aux filles, et les accompagner dans leurs divers projets au travers des paragraphes 23 et 36.

En Février 2000, la Conférence des femmes de la Francophonie réunie à Luxembourg a fixé les axes de la politique de la Francophonie en faveur des femmes. La Déclaration de Luxembourg préconisa approche différente. Elle devrait maintenant utiliser en complémentarité « le changement et l’évolution des rôles et responsabilités des femmes et des hommes » et « la prise en compte systématique de l’égalité entre les femmes et les hommes» dans la conception, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation de toutes les politiques. Au Sommet de Kinshasa, l’OIF s’est engagée a travaillé à actualiser cette déclaration.

L’Union Africaine (UA) n’est pas en reste, le 11 Juillet 2003 à Maputo, le Protocole de Maputo a été adopté dans la capitale du Mozambique. Le 25 Novembre 2005, le Protocole de Maputo est entré en vigueur, avec 15 pays membres de l’organisation panafricaine qui l’avaient ratifié. En 2011, 49 pays sur les 53 que compte l’Union l’avaient signé et 31 ratifié. Il faut cependant noté que le Protocole de Maputo a fait l’objet de nombreuses critiques.

Au  Sénégal la loi sur la parité a été votée en 2010, mais elle a été mise en oeuvre en 2012. Une grande féministe sénégalaise dit que l’élan du progrès doit être rééquilibrant et non placer la femme dans in rôle de complémentarité. Les femmes au niveau de l’assemblée nationale doit aussi jouer leur partition dans toutes les commissions techniques. Les tendances machistes doivent être aussi combattues à l’hémicycle. Des retours dans l’histoire nous révèlent que plusieurs femmes ont été à la base de nombreuses civilisations.

Dans un monde en perte de vitesse, le lien entre l’homme et la femme, le fils et la mère (le lait maternel, la tétée  est un creuset à explorer à fort pour y trouver de larges sillons de paix.

« Réfléchissez à tout ce qu’il sera possible de réaliser lorsque les femmes seront pleinement autonomisées en tant qu’agents du changement et du progrès au sein de nos sociétés. » Michelle BACHELET,  Directrice exécutive ONU Femmes.

The following two tabs change content below.
etiennebilly

etiennebilly

Promoteur chez TKEB GROUPE
Étienne TSHISHIMBI est informaticien, titulaire d'un Master. Mes centres d’intérêts sont le renforcement de la coordination entre les grandes orientations du SMSI et des ODD ; les villes intelligentes et connectées dans lesquelles les personnes vivant avec un handicap (PVH) seront bien incluses grâce au numérique et l’appel aux investissements qui permettent le déploiement aujourd’hui des réseaux indispensables pour demain. Je crois au réveil de l'Afrique par le travail en y associant l'espérance, la foi et l'Amour. En marche vers une autre Afrique avant 2063.
etiennebilly

Derniers articles paretiennebilly (voir tous)