Il y a quelques années en arrière, j’avais pris part à une réflexion sur LES FRANCHISES ET LES LIBERTÉS UNIVERSITAIRES à l’Université Cheikh Anta DIOP (UCAD) de Dakar.

 

Ils nous avaient été dit que la création de l’Université de Dakar était une décision politique. L’Oubudsman assure que la représentation des étudiants dans les instances de l’Université est bien faite. Ce refléxion fait un lien entre l’économie, la politique et la société. Le conférencier avait appelé le CODESRIA à aider dans le sens de la contextualisation des concepts sur les Libertés académiques.

Les Libertés académiques. sont d’abord des principes qui sont concédés aux membres de la communauté universitaire dans le cadre de leurs activités (apprentissage, enseignement) dans le respect de l’éthique, des normes et règles.

Auditoire lors de la journée du parrain à lUniversité Cheikh Anta Diop (UCAD) à Dakar
Auditoire lors de la journée du parrain à lUniversité Cheikh Anta Diop (UCAD) à Dakar 2010

La liberté académique est une partie intégrante de la liberté de pensée. L’université est née dans les villes, elle était sous le contrôle de l’église. Ensuite, elle était co-influencée par l’Eglise et par les communes. Elle s’émancipa de l’église et se mit sous la protection des municipalités. Le roi octroya un pouvoir à l’université. La Bible et la médecine sont les mamelles nourricières de l’université. Le prélat veillait au dessiccation.

Les professeurs et les maîtres ne payaient pas d’impôt, soumis à la juridiction universitaire. Les étudiants pouvaient se constituer en association. Un pacte social qui a donné naissance aux libertés académiques du 12e au 16e siècle. Les concessions vont ensuite s’étendre. L’université est composée des maîtres et à côté des disciples et artisans  Les universités sont des centres névralgiques de la croissance économique et intellectuelle. Bologne est la 1ere ville d’Europe à abolir la servitude dans l’université.

C’est avec Napoléon au début du 19e siècle qu’on a les libertés académiques de nos universités aujourd’hui. Le gouvernement saisit une politique de création d’Universités. La politique académique et scientifique par l’université. Les textes sur les libertés académiques et les franchises  doivent être au Sénégal améliorés. Et la conception qu’on a des libertés doit être revue. L’Oubudsman disait qu’il faut une charte des libertés académiques et les franchises pour l’UEMOA et la CEDEAO. La franchise universitaire permet d’avoir un police universitaire qui couvre les libertés académiques.

Panel lors de la journée du parrain à lUniversité Cheikh Anta Diop (UCAD) à Dakar
Panel lors de la journée du parrain à lUniversité Cheikh Anta Diop (UCAD) à Dakar 2010

Les libertés académiques et les franchises sont à  l’université ce qu’est l’immunité parlementaire aux parlementaires (Assemblée nationale, Sénat) et aux diplomates. Les campus pédagogiques, social et ludique sont des lieux de libertés académiques et de franchises. 

Une forte action est une large sensibilisation des acteurs de la communauté universitaire aux libertés académiques et aux franchises. Une professeure disait que l’université est un concentré de l’ensemble des problèmes de la nation.

Pour un nouveau paysage du campus pédagogique, l’université doit être portée par des forces sociales puissances représentant l’ensemble de la société. Les subventions à l’intérieur de l’université peuvent être un moteur du changement.

Auditoire 2 lors de la journée du parrain à lUniversité Cheikh Anta Diop (UCAD) à Dakar
Auditoire 2 lors de la journée du parrain à lUniversité Cheikh Anta Diop (UCAD) à Dakar 2010

 

Des réflexions profondes doivent être faites sur l’université, comme:

-Le blason de l’étudiant

-La responsabilité sociétale de l’universitaire

-L’origine de la violence

-L’esprit critique

-Les diplômes au niveau des formations privées

-La préparation de la 2nde à la Tle

The following two tabs change content below.
etiennebilly

etiennebilly

Promoteur chez TKEB GROUPE
Étienne TSHISHIMBI est informaticien, titulaire d'un Master. Mes centres d’intérêts sont le renforcement de la coordination entre les grandes orientations du SMSI et des ODD ; les villes intelligentes et connectées dans lesquelles les personnes vivant avec un handicap (PVH) seront bien incluses grâce au numérique et l’appel aux investissements qui permettent le déploiement aujourd’hui des réseaux indispensables pour demain. Je crois au réveil de l'Afrique par le travail en y associant l'espérance, la foi et l'Amour. En marche vers une autre Afrique avant 2063.
etiennebilly

Derniers articles paretiennebilly (voir tous)