« La poésie est l’une des plus pures expressions de la liberté de la langue. Elle est un élément constitutif de l’identité des peuples, elle incarne l’énergie créative de la culture, dans sa faculté à se renouveler sans cesse. » Message de Mme Irina BOKOVA, Directrice générale de l’UNESCO, le 21 mars 2013.

Lors de sa 30ème Session tenue à Paris en octobre-novembre 1999,  et après l’analyse de la situation de la poésie en cette fin de siècle, la Conférence générale de l’UNESCO a décidé de proclamer le 21 mars comme Journée mondiale de la Poésie. L’analyse de la situation de la poésie en cette fin de siècle,

Les raisons suivantes ont conduit cette approche comme le fait que la poésie demeure le moyen d’éveil et d’expression de la prise de conscience.  Les activités poétiques se multiplient dans les différents États Membres avec un accroissement du nombre des poètes, etc. Une décision forte avait été, que la Journée serait fêtée dans le monde entier à partir de l’an 2000; et qu’elle ouvrait les Olympiades culturelles organisées à Delphes en l’an 2001.

Affiche Concours de Littérature Chrétienne (CLC) 2009 à Dakar réalisé par Wilde Rosny NGALEKASSAGA pour le comité d'organisation du CLC 2009.
Affiche Concours de Littérature Chrétienne (CLC) 2009 à Dakar réalisé par Wilde Rosny NGALEKASSAGA pour le comité d’organisation du CLC 2009.

Dix ans plus tard

L’idée d’un concours de poésie a germé dans le cœur des frères et sœurs de la section culturelle du département de la Jeunesse de l’Eglise Assemblée de Dieu Bethel à Dakar au Sénégal. Cette église se situé au n° 2751 Dieuppeul 3 à Dakar au Sénégal, elle est évangélique et pentecôtiste. Le projet a été présenté au président d’alors du dit département qui accorda toute sa confiance afin que toutes les dispositions soient prises pour sa réalisation. Le Conseil de l’Eglise donna toute sa bénédiction pour le projet.

 

« Une créature pas comme les autres, mais à son image!

 Dans cette créature infiniment petite, habite ce Dieu infiniment grand!        

 

Oh Dieu! Un amour inconditionnel pour moi qui était ton ennemi, longtemps!                                                                                                                                                                                                      

Qui suis-je pour que tu me mettes ainsi au large?

 

Un amour impeccable qui a su me délivrer du péché!                                                                                                                                                                                                                                                   

Un si grand trésor spirituel dans un vase d’argile!                                                                                                                                                                                                                                                  

Changeant ainsi ma configuration en un vase d’honneur sanctifié!                                                                                                                                                                                                               

Est-ce que je mérite vraiment que tu t’occupes de ma personne, aussi fragile? « 

Extraits du Poème Gratitude, de Mlle AHONSOU Kosiwa Mawumovo,  1er prix Poème lors du CLC 2009.

Ainsi il fut baptisé Concours de Littérature Chrétienne (CLC), ouvert à toutes les églises évangéliques membres et pentecôtistes de Dakar. La participation s’était faite selon les  trois (03) catégories Poésie, Illustrations/Témoignages et Brochure.

Le thème général retenu pour la 1ère Edition fut « La moisson est mûre selon Jean 4 :35″. A côté du thème général il y avait des sous thèmes comme la fin des temps, l’Afrique, les enfants, les guerres dans le monde, la pauvreté, les catastrophes, le salut en Jésus, l’amour de Dieu. Mais les candidats ont la possibilité d’écrire également sur un tiers thème de leur choix.

 

« La vie est un film,                                                                                                                                                                                                                                                                                                                              

Où souvent chacun est l’acteur principal,                                                                                                                                                                                                                                                                                        

Le réalisateur et le producteur.                                                                                                                                                                                                                                                                                                  

Le résultat de ce film est souvent un échec,                                                                                                                                                                                                                                                                                        

Qui laisse un goût amer.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                        

Un cauchemar qui devient réalité.                                                                                                                                                                                                                                                                                    

Rarement il est  une réussite.                                                                                                                                                                                                                                                                                                          

Car on veut avoir le contrôle sur tout.                                                                                                                                                                                                                                                                                          

On se croit au dessus de tout.                                                                                                                                                                                                                                                                                                            

Si seulement Dieu avait un rôle                                                                                                                                                                                                                                                                                                      

Tout serait si différent !                                                                                                                                                                                                                                                                                                                        

On aurait eu droit à un meilleur scénario                                                                                                                                                                                                                                                                                    

En suivant ses instructions divines.                                                                                                                                                                                                                                                                                    

Dieu voudrait te partager son amour »

Extraits du Poème Partage ta vie, de Mlle France Laeticia MBOYI,  2e prix Poème lors du CLC 2009.

 

Le Concours de Littérature Chrétienne (CLC)  a été organisé en trois phases :

  • La période de réception des écrits allait du Lundi 16 Novembre 2009 au Dimanche 13 Décembre 2009.
  • La période d’appréciation des œuvres par le jury allait du Lundi 14 Décembre 2009 au Vendredi 18 Décembre 2009.
  • La soirée de remise des prix se fit le Samedi 19 Décembre 2009.

 

Les oeuvres ont été reçus des jeunes venant des églises, Assemblée de Dieu (AD) Temple Evangélique de Dakar, AD des Baobabs aujourd’hui « Temple des Nations », Eglise Evangélique de Dakar, Eglise Baptiste de Dakar, Communauté Chrétienne Evangélique (CCE), Mission Foursquare au Sénégal, Groupe Biblique Universitaire (GBU) de l’UCAD de Dakar avec la cellule FMPOS et de l’église organisatrice.

(A suivre)

The following two tabs change content below.
etiennebilly

etiennebilly

Promoteur chez TKEB GROUPE
Étienne TSHISHIMBI est informaticien, titulaire d'un Master. Mes centres d’intérêts sont le renforcement de la coordination entre les grandes orientations du SMSI et des ODD ; les villes intelligentes et connectées dans lesquelles les personnes vivant avec un handicap (PVH) seront bien incluses grâce au numérique et l’appel aux investissements qui permettent le déploiement aujourd’hui des réseaux indispensables pour demain. Je crois au réveil de l'Afrique par le travail en y associant l'espérance, la foi et l'Amour. En marche vers une autre Afrique avant 2063.
etiennebilly

Derniers articles paretiennebilly (voir tous)